Combien de fois est-ce que tu as une idée géniale que tu mets de côté pour finir par l’abandonner définitivement ?

Moi, ça m’arrive très souvent. Tout à coup, une idée arrive, comme l’ampoule qui s’allume au-dessus de ma tête, avec tout l’enthousiasme qui va avec : « schting ! Oh, si je créais ça ! » En général, je l’écris (pas envie de la perdre), ainsi que tout ce qui me vient à l’esprit pour la faire naitre et je dois dire qu’au final, il m’arrive très souvent… par l’abandonner.

Cela m’est arrivé l’année dernière à la même époque, une idée de génie : créer un accompagnement pour les professionnels qui débutaient et voulaient développer leur activité. J’étais passée par là et j’avais plein de choses à dire.

J’avais créé un plan de formation en ligne, un article beaucoup lu, j’avais prévu de partager tout ce que j’avais appris depuis mes débuts : à la fois mes astuces techniques pour créer un site internet, une newsletter, une bannière facebook,… ET des outils de développement personnel car j’avais alors bien compris que le plus grand obstacle à la réussite, c’est soi-même. J’allais permettre à plein d’entrepreneures débutantes de passer à la vitesse supérieure !

Et puis le temps passait, je voyais bien que je ne faisais pas tout pour mettre en œuvre ce projet, qu’il y avait là de la résistance, alors que je suis plutôt du genre fonceuse.

Au même moment, d’autres personnes ont proposé le même type d’accompagnement et j’ai commencé à douter de moi, « elles » savaient certainement mieux que moi, elles avaient plus d’expérience et après avoir passé pas mal d’heures sur ce projet,  j’ai tout simplement laissé tomber.

Qu’est-ce qu’il s’est passé entre ce moment de pure inspiration et l’abandon ?

Tout simplement le filtre du mental qui est passé par là :

« ça va prendre beaucoup de temps »

« je ne suis pas assez experte »

« ça va être trop technique, trop difficile à mettre en œuvre »

« je n’ai pas les compétences »

« personne ne va être intéressé »

« d’autres en parlent beaucoup mieux que moi »

« ce n’est pas mon « créneau » »

« ce n’est pas le moment »

« j’ai trop de projets en cours »

« ça ne va pas me rapporter d’argent »

« pour qui je me prends ? »

Est-ce que tu reconnais ces voix diaboliques ? Est-ce que tu les entends aussi parfois ?

D’autres idées sont venues entre temps, d’autres projets se sont créés, mais la vérité c’est que je ne me faisais alors pas suffisamment confiance pour l’actualiser. J’ai laissé les doutes, le manque de confiance en moi prendre toute la place et mettre fin à cette création. Fin de l’histoire, rideau.

Alors, comment contrer ce filtre du mental, faire taire ces voix et passer à l’action ?

Comment donner vie à tes créations sereinement ?

Voilà ce qu’il te faut savoir :

1. Tu as tout pour donner vie à tes idées maintenant

Aie confiance. Imagine ce qu’il se passerait si tous les créateurs refusaient de donner vie à leurs idées ? A côté de combien de chefs d’œuvre est-ce que nous passerions ? Pourquoi ta création aurait moins de valeur ? Laisse tomber les doutes, c’est encore un coup fourré de ton mental ! Et puis sérieusement, la vie n’est-elle pas plus amusante à relever des défis ? N’as-tu pas envie d’en faire une aventure ?  Comme dirait Sindbad le marin (on a les références qu’on peut, hein !) : « l’aventure ! Voilà le vrai trésor ! »

J’aime beaucoup la conception qu’Elizabeth Gilbert expose dans son livre Comme par magie au sujet de la création : que les idées viennent à nous « comme par magie » et si nous ne les saisissons pas, elles s’en vont et vont chercher un autre créateur.

Quand une idée vient à toi, c’est que TU es la personne qui peut lui faire prendre vie si tu le choisis.

Tu as tout en toi pour l’actualiser maintenant. Si tu ne le choisis pas, elle ira voir quelqu’un d’autre, elle cherchera un autre créateur.

2. Ta création et toi êtes uniques

Te comparer ou te juger ne te ferons pas avancer. Oui, d’autres ont certainement créé sur le même thème avant toi, comme d’autres le feront après, cela ne veut pas dire que tu n’as rien à dire ou à apporter. Tu es unique (et magnifique), tout comme le sera ta création.

Quand j’ai relu récemment Libérez votre créativité de Julia Cameron, j’y ai retrouvé des similitudes avec le livre d’Elizabeth Gilbert que je viens de citer. Chacune avait abordé le même thème avec une conception identique sur certains points mais avec une approche et un style différents et ces livres sont tous les 2 vraiment très inspirants (je te les recommande vivement).

3. Les suppositions – et ton mental maléfique – ne t’aident pas à créer

Ne décide pas par avance que ça va être difficile ou que cela ne va servir à rien. Qu’est-ce que tu en sais ? Rien. Ton mental est un petit malin qui cherche une excuse pour t’empêcher d’avancer dans ta vie et rester dans du « connu, contrôlé, maîtrisé » pas fun du tout. Vas-tu le laisser faire ?

4. Accepte d’avancer sans connaitre ta destination

Lâche le contrôle. Même si tu ne vois pas bien où cela va mener, si une idée te prend par la main, suis là, elle a certainement quelque chose de merveilleux à te montrer.

Quand j’ai créé mon blog personnel, je ne voyais pas vraiment où ça allait me mener et ce que ça allait m’apporter, mais l’enthousiasme était tellement fort, à un moment où je me sentais un peu perdue, que j’ai suivi.

J’ai compris ensuite que ça m’avait donné la liberté de m’exprimer avec authenticité, ce que je ne m’autorisais pas à faire sur le plan professionnel et que je pratique maintenant ici (pour mon plus grand plaisir, et le tien aussi j’espère).

5. L’échec n’existe pas

Même si le résultat que tu obtiens en donnant vie à ton idée ne ressemble absolument pas à ce que tu avais en tête, ne pense pas qu’il s’agit d’un échec, car ce que tu as fait là, c’est oser et c’est un très grand pas en avant que d’aller à l’encontre de ces petites voix, celles dont je t’ai parlé plus haut ou même celles de ton entourage peu rassuré/rassurant.

Il m’est arrivé de mettre en ligne un programme d’accompagnement qui rencontrait finalement peu de succès. Le résultat n’était certes peut-être pas ce que j’en attendais, mais le simple fait d’avoir construit ce programme et de l’avoir mis en ligne m’a permis d’acquérir de nouvelles compétences et de prendre de l’assurance, tout simplement de me construire une nouvelle expérience.

L’échec n’existe pas, c’est une nouvelles destination.

C’est en donnant vie à tes idées, même les plus folles, que tu vas aller au-delà de ce que tu pensais pouvoir faire, que tu vas prendre à la fois assurance et confiance en toi et tes capacités (qui sont bien plus grandes que ce que tu crois).

6. Tes idées ont leur propre vie

La femme qui parlait à l’oreille de ses créations, tu connais ?

Tes idées ont leur propre souffle, leur propre vie, tu peux leur parler et leur demander ce qu’elles veulent que tu accomplisses. J’aime les voir comme un coup de pouce de la vie, Dieu, l’Univers (choisis celui qui te correspond et barre sauvagement celui dont tu ne veux pas entendre parler) pour te permettre de vivre ta propre aventure, pour te dépasser. Oui, je sais, ça parait complètement loufoque, libre à toi de tester ou pas.

Tu peux commencer par leur demander si elles ont envie de naitre maintenant ou plus tard, comment elles ont envie de se créer, avec quel partenaire, à quel prix, etc… et suis ton intuition et ce qui est juste pour toi à cet instant.

Imagine ce qu’il se passerait si tu donnais vie à toutes tes idées prêtes à éclore ? Qu’est-ce que cela changerait pour toi et ta vie ?

7. Action !

Note tes idées, pose leur des questions et n’attends pas trop longtemps avant de les mettre en œuvre. Dès maintenant, fais le premier pas, n’attends pas le bon moment, il n’y en a pas, n’attends pas d’être prête, tu ne le seras jamais vraiment totalement. Commence maintenant !

Allez, dis-moi, quelle est cette idée qui te murmure à l’oreille « donne moi la vie ! » Oui, celle que tu as eu sous la douche ce matin ou en te brossant les dents hier soir, celle qui est venue à toi en lisant un article inspirant ou en feuilletant une revue chez le coiffeur.

Qu’est-ce que ces idées attendent de toi ? Et qu’est-ce qui t’empêche de les faire naitre maintenant ?

Prête à quitter le mode « pilote automatique » pour créer une vie qui te ressemble ?  Reçois des astuces, de l’inspiration et du soutien directement dans ta boite mail :